Topologie de réseau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Topologie de réseau

Message par Witaales le Mar 25 Juil - 13:30



Cette page présente les topologies physiques et logiques de réseau les plus courantes.

La topologie réseau définit la structure du réseau. La topologie est définie en partie par la topologie physique, qui est la configuration proprement dite du câblage ou du média. L’autre partie est la topologie logique, qui définit de quelle façon les hôtes accèdent aux médias pour envoyer des données. Les topologies physiques couramment utilisées sont les suivantes:

Une topologie de bus fait appel à un câble de backbone unique qui est terminé aux deux extrémités. Tous les hôtes se connectent directement à ce backbone.
Dans une topologie en anneau, chaque hôte est connecté à son voisin. Le dernier hôte se connecte au premier. Cette topologie crée un anneau physique de câble.
Dans une topologie en étoile, tous les câbles sont raccordés à un point central.
Une topologie en étoile étendue relie des étoiles individuelles en connectant les concentrateurs ou les commutateurs. Cette topologie peut étendre la portée et la couverture du réseau.
Une topologie hiérarchique est similaire à une topologie en étoile étendue. Cependant, plutôt que de lier les concentrateurs ou commutateurs ensemble, le système est lié à un ordinateur qui contrôle le trafic sur la topologie.
On implémente une topologie maillée afin de garantir une protection maximale contre l’interruption de service. Par exemple, une topologie maillée représente une solution idéale pour les systèmes de contrôle en réseau d’une centrale nucléaire. Comme vous pouvez le voir dans le schéma, chaque hôte possède ses propres connexions à tous les autres hôtes. Bien qu’Internet emprunte de multiples chemins pour atteindre un emplacement, il n’adopte pas une topologie complètement maillée.
La topologie logique d'un réseau détermine de quelle façon les hôtes communiquent sur le média. Les deux types de topologie logiques les plus courants sont le broadcast et le passage de jeton.

L’utilisation d’une topologie de broadcast indique que chaque hôte envoie ses données à tous les autres hôtes sur le média du réseau. Les stations peuvent utiliser le réseau sans suivre un ordre déterminé. Ethernet fonctionne ainsi, comme nous l’expliquerons plus loin dans le cours.

La deuxième topologie logique est le passage de jeton. Dans ce type de topologie, un jeton électronique est transmis de façon séquentielle à chaque hôte. Dès qu'un hôte reçoit le jeton, cela signifie qu'il peut transmettre des données sur le réseau. Si l'hôte n'a pas de données à transmettre, il passe le jeton à l'hôte suivant et le processus est répété. Token Ring et FDDI (Fiber Distributed Data Interface) sont deux exemples de réseaux qui utilisent le passage de jeton. Arcnet est une variante de Token Ring et de FDDI. Il s’agit d’un passage de jeton sur une topologie de bus.

Le schéma de la figure illustre de nombreuses topologies différentes raccordées par des équipements de réseau. Il représente un réseau de complexité moyenne, comme celui qu'on retrouve habituellement dans une école ou une petite entreprise. Le schéma comporte de nombreux symboles et concepts de réseau dont l’apprentissage peut prendre du temps.

La page suivante traite des protocoles de réseau.
avatar
Witaales
Je suis le FondaTEAM
Je suis le FondaTEAM

Masculin Nombre de messages : 859
Age : 29
Date d'inscription : 10/03/2006


La Quête Argent: Stat SP
La Quête Or: Stat SP

Voir le profil de l'utilisateur http://cyril.mrim.site.voila.fr/VIPO.html

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum