Communications d’égal à égal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Communications d’égal à égal

Message par Witaales le Mar 25 Juil - 13:40

Cette page explique le concept de communications d’égal à égal.

Afin de permettre l’acheminement des données entre l’ordinateur source et l’ordinateur de destination, chaque couche du modèle OSI au niveau de l’ordinateur source doit communiquer avec sa couche homologue sur l’ordinateur de destination. Cette forme de communication est appelée communication d’égal à égal. Au cours de ce processus, les protocoles de chaque couche s’échangent des informations, appelées unités de données de protocole (PDU). Chaque couche de communication, sur l’ordinateur source, communique avec l’unité de données de protocole propre à une couche, ainsi qu’avec la couche correspondante sur l’ordinateur de destination, comme l’illustre la figure .

Dans un réseau, les paquets de données proviennent d’une source et sont acheminés vers une destination. Chaque couche dépend de la fonction de service de la couche OSI sous-jacente. Pour fournir ce service, la couche inférieure utilise l’encapsulation pour placer les PDU de la couche supérieure dans son champ de données. Elle ajoute ensuite les en-têtes et les en-queues de PDU nécessaires à l’exécution de sa fonction. Par la suite, à mesure que les données traversent les couches du modèle OSI, d’autres en-têtes et en-queues sont ajoutés. Dès que les couches 7, 6 et 5 ont ajouté leurs informations, la couche 4 en ajoute d’autres. Ce regroupement des données, ou unité de données de protocole de couche 4, est appelé segment.

Ainsi, la couche réseau fournit un service à la couche transport, qui présente les données au sous-système de l’interréseau. La couche réseau est chargée de déplacer les données dans l’interréseau. Pour ce faire, elle encapsule les données et leur annexe un en-tête de manière à créer un paquet (soit la PDU de couche 3). L’en-tête contient les informations requises pour effectuer le transfert, notamment les adresses logiques de source et de destination.

La couche liaison de données fournit un service à la couche réseau. Elle encapsule le paquet de la couche réseau dans une trame (le PDU de couche 2). L’en-tête de trame contient les informations (par exemple des adresses physiques) nécessaires à l’exécution des fonctions de liaison de données. La couche liaison de données fournit donc un service à la couche réseau en encapsulant les informations de couche réseau dans une trame.

La couche physique fournit également un service à la couche liaison de données. Elle code la trame de liaison en une série de uns et de zéros (bits) en vue de la transmettre sur un média (habituellement un fil) dans la couche 1.

La page suivante décrit le modèle de référence TCP/IP.
avatar
Witaales
Je suis le FondaTEAM
Je suis le FondaTEAM

Masculin Nombre de messages : 859
Age : 29
Date d'inscription : 10/03/2006


La Quête Argent: Stat SP
La Quête Or: Stat SP

Voir le profil de l'utilisateur http://cyril.mrim.site.voila.fr/VIPO.html

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum