Résumé Module 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Résumé Module 2

Message par Witaales le Mar 25 Juil - 13:42

Cette page résume les sujets traités dans ce module.

Les réseaux informatiques ont été développés en réponse à des besoins informatiques, commerciaux et gouvernementaux. L’application de normes aux fonctions du réseau a donné lieu à un ensemble de directives afin de créer des logiciels et des matériels pour le réseau, et a assuré la compatibilité entre les équipements de différentes sociétés. Les informations pouvaient ainsi circuler au sein de la société et d’une entreprise à l’autre.

Les équipements de réseau, tels que les répéteurs, concentrateurs, ponts, commutateurs et routeurs interconnectent les équipements hôtes pour leur permettre de communiquer. Les protocoles fournissent un ensemble de règles pour la communication.

La topologie physique d’un réseau spécifie la disposition effective des fils ou médias. La topologie physique définit comment les équipements hôtes accèdent au média. Les topologies physiques couramment utilisées sont la topologie en bus, la topologie en anneau, la topologie en étoile, la topologie en étoile étendue, la topologie hiérarchique et la topologie maillée. Les deux types de topologie logique les plus courants sont le broadcast et le passage de jeton.

Un réseau local (LAN) est conçu pour fonctionner dans une zone géographique limitée. Les réseaux locaux permettent un accès multiple à des médias à large bande passante, assurent un contrôle privé du réseau sous administration locale ainsi qu’une connectivité continue aux services locaux, et connectent physiquement les services adjacents.

Un réseau étendu (WAN) est conçu pour fonctionner sur une zone géographique étendue. Les réseaux étendus permettent l’accès sur des interfaces série fonctionnant à basse vitesse, fournissent une connectivité continue et intermittente et raccordent les équipements disséminés sur des zones étendues.

Un réseau métropolitain (MAN) est un réseau qui s’étend à une zone métropolitaine telle qu’une ville ou une zone de banlieue. Un réseau MAN consiste habituellement en deux réseaux LAN au moins, situés dans une zone géographique commune.

Un réseau de stockage (SAN) est un réseau à haute performance dédié qui sert à transférer des données entre des serveurs et des ressources de stockage. Un réseau SAN fournit des performances système améliorées, il est évolutif et il intègre la tolérance aux sinistres.

Un réseau privé virtuel (VPN) est un réseau privé construit au sein d’une infrastructure de réseau publique. Les VPN d’accès, d’intranet et d’extranet sont les trois principaux types de VPN. Les VPN d’accès fournissent aux utilisateurs mobiles et de petits bureaux/bureaux à domicile (SOHO), l’accès distant à un intranet ou à un extranet. Les intranets sont uniquement disponibles pour les utilisateurs qui ont des privilèges d’accès au réseau interne de l’organisation. Les extranets sont conçus pour délivrer aux utilisateurs et entreprises externes des applications et des services qui sont basés sur intranet.

On appelle bande passante la quantité d’informations pouvant transiter sur une connexion réseau en un temps donné. La bande passante du réseau est généralement exprimée en milliers de bits par seconde (kbits/s), millions de bits par seconde (Mbits/s), milliards de bits par second (Gbits/s) et billions de bits par seconde (Tbits/s). La bande passante théorique d’un réseau est un facteur essentiel dans la conception d’un réseau. Si l’on connaît la bande passante théorique d’un réseau, la formule D=T/BD (délai de transfert = taille de fichier / bande passante) peut être utilisée pour calculer le délai de transfert potentiel. Cependant, la bande passante effective, appelée débit, est affectée par de multiples facteurs tels que les équipements de réseau et la topologie utilisée, le type de données, le nombre d’utilisateurs, le matériel et les conditions d’alimentation.

Les données peuvent être codées sur des signaux analogiques ou numériques. La bande passante analogique est une mesure du taux d’occupation par chaque signal du spectre électromagnétique. Par exemple, le signal vidéo analogique qui nécessite une large plage de fréquences pour sa transmission ne peut pas être comprimé dans une bande plus étroite. Par conséquent, si la bande passante analogique nécessaire n’est pas disponible, il est impossible d’envoyer le signal. Dans la signalisation numérique, toutes les informations sont envoyées sous forme de bits, et ce, quel que soit leur type. Il est possible d’envoyer des quantités illimitées d’informations sur un canal numérique de faible bande passante.

Le concept de couches est utilisé pour décrire la communication d’un ordinateur à l’autre. Le découpage du réseau en couches présente les avantages suivants:

Il réduit la complexité.
Il uniformise les interfaces.
Il facilite la conception modulaire.
Il garantit l’interopérabilité.
Il accélère l’évolution.
Il simplifie l’enseignement et l’acquisition des connaissances.
Les modèles réseau OSI (Open System Interconnection) et le TCP/IP sont des modèles en couches. Le modèle de référence OSI comporte sept couches numérotées, chacune illustrant une fonction réseau bien précise. Application, présentation, session, transport, réseau, liaison de données et physique Le modèle TCP/IP comporte les quatre couches suivantes : application, transport, Internet et accès réseau

Bien que certaines couches du modèle TCP/IP aient le même nom que les couches du modèle OSI, les couches des deux modèles ne correspondent pas de façon exacte. La couche application TCP/IP est équivalente aux couches application, présentation et session de l’OSI. Le modèle TCP/IP regroupe la couche physique et la couche liaison de données du modèle OSI dans la couche d’accès réseau.

Quel que soit le modèle appliqué, les couches réseau effectuent les cinq étapes de conversion ci-dessous afin d’encapsuler et de transmettre les données:

Les images et le texte sont convertis en données.
Les données sont regroupées en segments.
Le segment de données est encapsulé dans un paquet avec les adresses source et de destination.
Le paquet est ensuite encapsulé dans une trame avec l’adresse MAC source en plus de celle du prochain équipement directement connecté.
La trame est convertie en une série de uns et de zéros (bits) pour la transmission sur le média.
avatar
Witaales
Je suis le FondaTEAM
Je suis le FondaTEAM

Masculin Nombre de messages : 859
Age : 29
Date d'inscription : 10/03/2006


La Quête Argent: Stat SP
La Quête Or: Stat SP

Voir le profil de l'utilisateur http://cyril.mrim.site.voila.fr/VIPO.html

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum