Équipements et topologies sans fil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Équipements et topologies sans fil

Message par Witaales le Jeu 27 Juil - 15:48

Cette page décrit les équipements et les topologies d'un réseau sans fil.

Il suffit de deux équipements pour créer un réseau sans fil. – Un nœud peut être tout simplement un ordinateur de bureau ou un ordinateur portable. Il est possible de créer un réseau sur mesure (ad hoc) avec des cartes réseau sans fil, comparable à un réseau câblé d'égal à égal. Les deux équipements se comportent comme des serveurs et des clients dans cet environnement. Bien que la connectivité soit assurée, ce type de réseau fournit un niveau de sécurité et un débit médiocres. De plus, il ne résout pas le problème d'incompatibilité dû au fait que des cartes réseau de constructeurs différents sont souvent incompatibles.

Pour résoudre le problème d'incompatibilité, un point d'accès est généralement installé pour servir de concentrateur central dans le mode infrastructure des LAN sans fil. Le point d'accès est relié par câble au réseau local câblé pour fournir un accès Internet et la connectivité au réseau câblé. Les points d'accès sont équipés d'antennes et fournissent la connectivité sans fil sur une zone donnée appelée cellule. La dimension d'une cellule dépend de la structure de l'emplacement dans lequel le point d'accès est installé, outre la taille et la puissance des antennes. Elle est généralement comprise entre 91,44 et 152,4 mètres. Pour desservir des zones plus vastes, il est possible d'installer plusieurs points d'accès avec un degré de chevauchement permettant le «roaming» entre les cellules. Ce processus est très similaire aux services fournis par les opérateurs de téléphonie cellulaire. Dans de nombreux réseaux de points d'accès, le chevauchement est important pour permettre le déplacement des équipements au sein du LAN sans fil. Un chevauchement de 20 à 30 % est souhaitable, bien que les normes IEEE ne le spécifient pas. Comme ce pourcentage favorise le «roaming» entre les cellules, l'activité de déconnexion et de reconnexion peut se produire en toute transparence sans interruption de service.

Lorsqu'un client est activé au sein du LAN sans fil, il commence par écouter un équipement compatible auquel il est «associé». Cette «exploration» peut être active ou passive.

L'exploration active entraîne l'envoi d'une demande de sonde de la part du nœud sans fil cherchant à joindre le réseau. Cette demande contient l'identifiant de l'ensemble de services (SSID) du réseau qu'il souhaite joindre. Si un point d'accès ayant le même SSID est trouvé, il émet une réponse de sonde et les étapes d'authentification et d'association sont terminées.

Le nœuds d'exploration passive écoutent les trames de gestion Beacon qui sont transmises par le point d'accès (mode infrastructure) ou les nœuds d'égal à égal (mode ad hoc). Lorsqu'un nœud reçoit une trame Beacon contenant le SSID du réseau qu'il cherche à joindre, une tentative d'accès au réseau est effectuée. L'exploration passive est un processus continu où les nœuds peuvent s'associer aux points d'accès ou s'en dissocier dès que la puissance du signal varie.

La première activité de média interactive indique les niveaux du modèle de référence OSI et les équipements réseau associés.

La seconde activité de média interactive illustre l'addition d'un concentrateur sans fil à un réseau câblé.

La page suivante explique comment communiquent les réseaux LAN sans fil.
avatar
Witaales
Je suis le FondaTEAM
Je suis le FondaTEAM

Masculin Nombre de messages : 859
Age : 29
Date d'inscription : 10/03/2006


La Quête Argent: Stat SP
La Quête Or: Stat SP

Voir le profil de l'utilisateur http://cyril.mrim.site.voila.fr/VIPO.html

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum