Atténuation et affaiblissement d’insertion...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Atténuation et affaiblissement d’insertion...

Message par Witaales le Jeu 27 Juil - 21:44

Atténuation et affaiblissement d’insertion sur un média en cuivre


Cette page traite de l’affaiblissement d’insertion dû à une atténuation du signal et à des discontinuités d’impédance.

L’atténuation est la baisse d’amplitude du signal le long d’une liaison. Des câbles longs et des fréquences de signaux élevées contribuent à augmenter l’atténuation. C’est pourquoi l’atténuation se mesure à l’aide d’un testeur de câble réglé sur les fréquences les plus élevées que les câbles peuvent supporter. L’atténuation est exprimée en décibels (dB) par des nombres négatifs. Plus la valeur négative en décibels est petite, plus la performance de la liaison est bonne.

Plusieurs facteurs provoquent l’atténuation. La résistance du câble en cuivre convertit une partie de l’énergie électrique du signal en chaleur. De plus, l’énergie du signal se perd dans l’isolation du câble ainsi que dans l’impédance provoquée par des connecteurs défectueux.

L’impédance est la résistance opposée par le câble au courant alternatif (AC). Elle se mesure en ohms. L’impédance normale d’un câble de catégorie 5 est de 100 ohms. Si un connecteur n’est pas correctement installé sur un câble de catégorie 5, alors la valeur de son impédance sera différente de celle du câble. Cela est appelé discontinuité d’impédance ou défaut d’adaptation de l’impédance.

Les discontinuités d’impédance provoquent une atténuation car une partie du signal transmis est réfléchie, à la manière d’un écho, et n’atteint pas le récepteur. Cet effet se trouve accentué si de multiples discontinuités entraînent la réflexion de portions de signal supplémentaires vers l’émetteur. Lorsque le signal réfléchi rencontre la première discontinuité, une partie de ce signal repart vers son point de départ, ce qui crée un effet d’échos multiples. Les échos frappent donc le récepteur à différents intervalles de temps, ce qui lui complique la tâche pour détecter les valeurs des données. Ce phénomène est appelé « gigue » et provoque des erreurs dans les données.

La combinaison des effets de l’atténuation du signal et des discontinuités d’impédance sur une liaison de communication est appelée affaiblissement d’insertion. Le fonctionnement correct d’un réseau dépend d’une impédance caractéristique constante dans tous les câbles et les connecteurs, et de l’absence de discontinuités d’impédance à travers tout le système de câblage.

La page suivante traite des sources de bruit sur les câbles en cuivre.
avatar
Witaales
Je suis le FondaTEAM
Je suis le FondaTEAM

Masculin Nombre de messages : 859
Age : 29
Date d'inscription : 10/03/2006


La Quête Argent: Stat SP
La Quête Or: Stat SP

Voir le profil de l'utilisateur http://cyril.mrim.site.voila.fr/VIPO.html

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum