Autres paramètres de tests

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Autres paramètres de tests

Message par Witaales le Jeu 27 Juil - 21:46

Cette page présente les tests des câbles pour la diaphonie et l’atténuation.

La combinaison des effets de l’atténuation du signal et des discontinuités d’impédance sur une liaison de communication est appelée affaiblissement d’insertion. L’affaiblissement d’insertion est mesuré en décibels à l’extrémité éloignée du câble. Les normes TIA/EIA stipulent qu’il faut effectuer un test d’affaiblissement d’insertion sur un câble et ses connecteurs avant d’utiliser le câble en tant que liaison dans un LAN.

La diaphonie se mesure par quatre tests différents. Un testeur de câble mesure la diaphonie locale en appliquant un signal test à l’une des paires du câble et en mesurant l’amplitude du signal de diaphonie reçu par les autres paires du câble. La valeur de la diaphonie locale, exprimée en décibels, est calculée selon la différence d’amplitude entre le signal test et le signal de diaphonie mesurés à la même extrémité de la liaison. Rappelez-vous que le nombre de décibels indiqués par le testeur est un nombre négatif et que par conséquent, plus il est élevé, plus la diaphonie de la paire de fils est faible. Comme indiqué précédemment, le test de diaphonie locale totale se calcule en se basant sur les effets combinés de la diaphonie locale.

Le test de diaphonie distante de niveau égal (ELFEXT) mesure la diaphonie distante (FEXT). La diaphonie distante de niveau égal de paire à paire est exprimée en décibels. Elle représente la différence entre la diaphonie distante et l’affaiblissement d’insertion de la paire dont le signal est perturbé par la diaphonie distante. La diaphonie distante de niveau égal est une mesure importante sur les réseaux Ethernet utilisant les technologies 1000BaseT. La diaphonie distante totale de niveau égal (PSELFEXT) est l’effet combiné de la diaphonie distante de niveau égal de toutes les paires de fils.

La perte de retour, exprimée en décibels, mesure les réflexions dues aux discontinuités d’impédance à n’importe quel point de la liaison. Souvenez-vous que la conséquence principale d’une perte de retour n’est pas la perte de puissance du signal. Le problème central réside dans le fait que les échos provoqués par les réflexions dues aux discontinuités d’impédance frappent le récepteur à différents intervalles et entraînent une gigue du signal.

La page suivante aborde le concept du délai de propagation.
avatar
Witaales
Je suis le FondaTEAM
Je suis le FondaTEAM

Masculin Nombre de messages : 859
Age : 29
Date d'inscription : 10/03/2006


La Quête Argent: Stat SP
La Quête Or: Stat SP

Voir le profil de l'utilisateur http://cyril.mrim.site.voila.fr/VIPO.html

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum