Établissement de liaison et modes full duplex et half duplex

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Établissement de liaison et modes full duplex et half duplex

Message par Witaales le Ven 28 Juil - 22:06

Cette page explique comment les liaisons sont établies à travers l’autonégociation et présente les deux modes duplex.

Les partenaires de liaison sont autorisés à ignorer l’offre de configuration pour laquelle ils sont équipés. Cela permet à l’administrateur réseau de forcer des ports à une configuration de vitesse et de mode duplex donnée, sans désactiver l’autonégociation.

L’autonégociation est optionnelle pour la plupart des implémentations Ethernet. Gigabit Ethernet requiert sa mise en œuvre, bien que l’utilisateur puisse la désactiver. L’autonégociation a été définie à l’origine pour les implémentations UTP d’Ethernet, et elle a été étendue pour fonctionner avec d’autres implémentations à fibre optique.

Lorsqu’une station d’autonégociation tente pour la première fois d’établir une liaison, elle est supposée activer 100BaseTX pour tenter d’établir une liaison de façon immédiate. En présence de la signalisation 100BaseTX, et si la station prend en charge 100BaseTX, elle tentera d’établir une liaison sans négocier. Si la signalisation produit une liaison ou en cas de réception de rafales FLP, la station poursuivra avec cette technologie. Si un partenaire de liaison ne propose pas de rafale FLP, mais des NLP, cet équipement est automatiquement supposé être une station 10BaseT. Durant l’intervalle initial de recherche d’autres technologies, le chemin de transmission envoie des rafales FLP. La norme n’autorise la détection parallèle d’aucune autre technologie.

Si une liaison est établie au moyen de la détection parallèle, elle doit obligatoirement se faire en half duplex. Il existe seulement deux méthodes pour réaliser une liaison full duplex. L’une d’elle consiste à effectuer un cycle complet d’autonégociation, et l’autre à forcer administrativement les partenaires de liaison au full duplex. Si l’un des partenaires est forcé à se configurer en full duplex, mais que l’autre tente d’autonégocier, il y a nécessairement un décalage dans le duplex. Cela entraîne des collisions et des erreurs sur cette liaison. De plus, si une extrémité est forcée au mode full duplex, l’autre doit l’être aussi. Le 10-Gigabit Ethernet qui ne prend pas en charge le mode half duplex est une exception.

De nombreux fournisseurs mettent en œuvre le matériel de façon à ce qu’il balaie successivement les divers états possibles. Il transmet des rafales FLP pour autonégocier pendant un moment, puis il se configure pour Fast Ethernet, tente d’établir la liaison pendant un moment, et enfin se met à l’écoute. Certains fournisseurs ne proposent aucune tentative d’établir la liaison jusqu’à ce que l’interface entende une rafale FLP ou un autre schéma de signalisation.

Il y a deux modes duplex, le mode half duplex et le mode full duplex. Le mode half duplex est obligatoire pour les médias partagés. Toutes les implémentations coaxiales sont en half duplex par nature et ne peuvent pas fonctionner en full duplex. Les implémentations UTP et en fibre optique peuvent fonctionner en half duplex. Les implémentations en 10 Gbits/s sont spécifiées pour le full duplex uniquement.

En half duplex, une seule station peut transmettre à la fois. Pour les implémentations coaxiales, la transmission d’une deuxième station entraîne le chevauchement et l’altération des signaux. Puisque le câble UTP et la fibre optique transmettent généralement sur des paires séparées, les signaux ne peuvent se chevaucher ou s’altérer. Ethernet a établi des règles d’arbitrage pour résoudre les conflits engendrés par des situations où plusieurs stations tentent de transmettre en même temps. Les deux stations d’une liaison point-à-point en mode full duplex sont autorisées à transmettre à n’importe quel moment, que l’autre station soit en transmission ou non.

L’autonégociation permet d’éviter la plupart des situations où une station d’une liaison point-à-point transmet en half duplex et l’autre en full duplex.

Pour le cas où les partenaires de liaison ont la possibilité de partager plus d’une technologie, reportez-vous à la liste de la figure . Cette liste sert à déterminer quelle technologie doit être choisie parmi les configurations proposées.

Les implémentations Ethernet à fibre optique ne figurent pas dans cette liste de résolution prioritaire car l’électronique et l’optique de l’interface ne se prêtent pas à une reconfiguration facile entre implémentations. Il est supposé que la configuration de l'interface est fixe. Si les deux interfaces sont en mesure d’autonégocier, c’est qu’elles utilisent déjà les mêmes implémentations Ethernet. Cependant, il reste quelques choix de configuration à déterminer, tels que la configuration duplex, ou le choix de la station qui jouera rôle de station maître à des fins de synchronisation.

Les étudiants peuvent effectuer l’activité de média interactive pour se familiariser avec l’opération d’établissement de liaison.

Cette leçon est terminée. La page suivante récapitule les principaux points évoqués au cours de ce module.
avatar
Witaales
Je suis le FondaTEAM
Je suis le FondaTEAM

Masculin Nombre de messages : 859
Age : 29
Date d'inscription : 10/03/2006


La Quête Argent: Stat SP
La Quête Or: Stat SP

Voir le profil de l'utilisateur http://cyril.mrim.site.voila.fr/VIPO.html

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum