1000BASE-T

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1000BASE-T

Message par Witaales le Sam 29 Juil - 0:04

Cette page décrit la norme 1000BASE-T.

Lorsque la norme Fast Ethernet a été installée pour augmenter la bande passante des stations de travail, des goulots d'étranglement sont apparus en amont du réseau. La norme 1000BASE-T (IEEE 802.3ab) a été développée pour fournir une bande passante supplémentaire afin de désengorger ces goulots d'étranglement. Cela a permis un débit plus important pour les unités telles que les backbones entre les bâtiments, les liaisons entre les commutateurs, les fermes de serveurs ou d'autres applications de locaux techniques. Cela a également fournit des connexions pour les stations de travail haut de gamme. Fast Ethernet a été conçu pour fonctionner avec un câble en cuivre de catégorie 5 ayant réussi le test de la catégorie 5e. La plupart des câbles de catégorie 5 installés peuvent obtenir la certification de catégorie 5e si leur connexion est adaptée. Il est important que la norme 1000BASE-T soit compatible avec les normes 10BaseT et 100BaseTX.

Étant donné qu'un câble 5e peut supporter sans risque un débit maximal de 125 Mbits/s, une bande passante de 1 000 Mbits/s ou d'un gigabit était un véritable défi. La première étape de la mise en œuvre de la norme 1000BASE-T consiste à utiliser les quatre paires de fils plutôt que les deux paires généralement utilisées par les normes 10BASE-T et 100BASE-TX. Cela nécessite un circuit complexe qui permet d'effectuer des transmissions en mode full duplex sur la même paire de fils. Ainsi, chaque paire dispose d'un débit de 250 Mbits/s. Ainsi, avec les quatre paires de fils, il est possible d'obtenir les 1 000 Mbits/s souhaités. Les informations étant transmises simultanément sur les quatre chemins, le circuit doit diviser les trames au niveau de l'émetteur et les réunir au niveau du récepteur.

Le codage 1000BASE-T avec le codage de ligne 4D-PAM5 est utilisé sur un câble de catégorie 5e, ou encore mieux, sur un câble UTP. Cela signifie que la transmission et la réception des données sont effectuées dans les deux sens sur le même fil et simultanément. Cela entraîne par conséquent une collision permanente sur les paires de fils. Ces collisions sont à l'origine de profils électriques complexes. Avec des circuits intégrés complexes qui utilisent des techniques telles que l'annulation de l'écho, la correction des erreurs de la couche 1 ou la sélection prudente des niveaux de tension, le système peut proposer un débit de 1 gigabit.

Pendant les périodes d'inactivité, il existe neuf niveaux de tension sur le câble, contre 17 lors de la transmission des données. Avec ce nombre important d'états et les effets de bruit, le signal semble plus analogique que numérique. À l'instar des signaux analogiques, le système risque plus de générer du bruit en raison du câble et des problèmes de raccordement.

Les données de la station expéditrice sont soigneusement réparties en quatre courants parallèles, puis codées, transmises et détectées en parallèle. Enfin, elles sont de nouveau assemblées en un train binaire de réception. La figure représente le mode full duplex simultané sur quatre paires de fils. La norme 1000BASE-T prend en charge les actions en mode half-duplex et full duplex. L'utilisation de cette norme en mode full duplex est très répandue.

La page suivante présente les normes 1000BASE-SX et LX.
avatar
Witaales
Je suis le FondaTEAM
Je suis le FondaTEAM

Masculin Nombre de messages : 859
Age : 29
Date d'inscription : 10/03/2006


La Quête Argent: Stat SP
La Quête Or: Stat SP

Voir le profil de l'utilisateur http://cyril.mrim.site.voila.fr/VIPO.html

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum