Avenir d'Ethernet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avenir d'Ethernet

Message par Witaales le Sam 29 Juil - 0:06

Cette page explique aux étudiants quel est l'avenir d'Ethernet.

La technologie Ethernet a connu l'évolution suivante: version initiale —> Fast —> Gigabit —> MultiGigabit. Alors que d'autres technologies LAN sont toujours utilisées (installations existantes), la norme Ethernet est largement employée dans les nouvelles installations LAN; à tel point que certains ont qualifié Ethernet de «tonalité» LAN. Ethernet est désormais la norme pour les connexions horizontales, verticales et entre les bâtiments. Les dernières versions d'Ethernet en cours de développement sont en train d'atténuer les différences existant entre les réseaux LAN, MAN et WAN.

Alors que la norme 1 Gigabit Ethernet est désormais largement commercialisée et que les produits 10 Gigabit deviennent plus disponibles, l'IEEE et l'alliance 10 Gigabit Ethernet travaillent sur les normes 40, 100 et même 160 Gbits/s. Les technologies adoptées vont dépendre de plusieurs facteurs, notamment du niveau de maturation des technologies et des normes, ou encore du taux d'implantation sur les marchés et du coût.

Des propositions pour des modèles d'arbitrage d'Ethernet autres que CSMA/CD ont été émises. Le problème des collisions avec les topologies de bus physique des concentrateurs 10BASE5/10BASE2 et 10BASE-T/100BASE-TX se rencontre de moins en moins fréquemment. L'utilisation de câblages UTP et à fibre optique avec des chemins Tx et Rx distincts, ainsi que la diminution des coûts des commutateurs limitent l'importance des connexions pour médias partagés uniques ou half-duplex.

L'avenir des médias réseau peut se décomposer en trois phases:

La phase cuivre (jusqu'à 1 000 Mbits/s, voire plus).
La phase sans fil (approchant les 100 Mbits/s, voire plus).
La phase fibre optique (actuellement à 10 000 Mbits/s, devrait bientôt dépasser ce seuil).
Les médias en cuivre et sans fil présentent des limites physiques et pratiques au niveau des signaux à haute fréquence émis. Cela ne sera pas le cas pour la fibre optique. Les capacités de la bande passante sur fibre optique sont vastes et aucun problème de restriction ne s'est encore posé. Dans les systèmes à fibre optique, ce sont essentiellement les processus de fabrication des fibres et la technologie électronique (telle que les émetteurs et les détecteurs) qui limitent la vitesse. À l'avenir, l'utilisation de sources lumineuses laser et de la fibre optique monomode prévaudra fortement dans l'évolution d'Ethernet.

À l'époque où Ethernet était plus lent, en mode half-duplex, soumis à des collisions et qu'il constituait un processus «démocratique» de hiérarchisation, ses fonctionnalités relatives à la qualité de service étaient jugées insuffisantes pour traiter certains types de trafic. Il s'agissait alors de la téléphonie IP et du multicast vidéo.

Les technologies Ethernet à haut débit et en mode full duplex qui dominent désormais le marché s'avèrent suffisantes pour prendre en charge les applications exigeantes en termes de qualité de service. L'éventail des applications potentielles d'Ethernet s'en trouve ainsi élargi. Curieusement, parce qu'elle offrait une qualité de service de bout en bout, la technologie ATM s'est trouvée propulsée dans les bureaux et les réseaux WAN au milieu des années 90, mais c'est maintenant Ethernet qui est sur le point de l'emporter.

Cette page termine la leçon. La page suivante récapitule les principaux points évoqués au cours de ce module.
avatar
Witaales
Je suis le FondaTEAM
Je suis le FondaTEAM

Masculin Nombre de messages : 859
Age : 29
Date d'inscription : 10/03/2006


La Quête Argent: Stat SP
La Quête Or: Stat SP

Voir le profil de l'utilisateur http://cyril.mrim.site.voila.fr/VIPO.html

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum