Pontage au niveau de la couche 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pontage au niveau de la couche 2

Message par Witaales le Sam 29 Juil - 0:08

Cette page décrit la procédure de création de ponts au niveau de la couche 2.

Plus le nombre de nœuds situés sur un segment Ethernet augmente, plus le média est utilisé. Ethernet étant un média partagé, un seul nœud à la fois peut transmettre des données. L'ajout de nœuds entraîne un besoin croissant de bande passante et occasionne des charges supplémentaires sur le média. En outre, la probabilité de collisions est plus forte, ce qui entraîne davantage de retransmissions. L'une des solutions consiste à fragmenter le segment principal en plusieurs parties et à le diviser en domaines de collision distincts.

Pour ce faire, on utilise un pont qui établira une table de correspondance entre les adresses MAC et les ports associés. Le pont transmet ensuite les trames, ou les rejette, en fonction des entrées de la table. Voici le fonctionnement d'un pont:

Lorsqu'un pont vient d'être installé, sa table est vide. Le pont attend le transfert de données sur le segment. Dès qu'une transmission est détectée, le pont la traite.
L'hôte A émet une requête ping vers l'hôte B. Les données étant transmises sur l'ensemble du segment de domaine de collision, le pont et l'hôte B traitent le paquet.
Le pont ajoute l'adresse source de la trame à sa table de pontage. Sachant que l'adresse se trouve dans le champ d'adresse source et que la trame est reçue sur le port 1, la trame doit être associée au port 1 dans la table.
L'adresse de destination de la trame est comparée à toutes les adresses de la table de pontage. Bien que les deux adresses se trouvent dans le même domaine de collision, si l'adresse de destination ne se trouve pas dans la table, la trame est transférée vers le segment suivant. L'adresse de l'hôte B n'est pas encore enregistrée.
L'hôte B traite la requête ping et transmet la réponse à l'hôte A. Les données sont alors transmises à l'ensemble du domaine de collision. L'hôte A et le pont reçoivent la trame et procèdent à son traitement.
Le pont ajoute l'adresse source de la trame à sa table de pontage. Sachant que l'adresse source ne se trouve pas dans la table de pontage et qu'elle a été reçue sur le port 1, l'adresse source de la trame doit être associée au port 1 dans la table.
L'adresse de destination de la trame est comparée à toutes les adresses de la table de pontage afin de vérifier si elle s'y trouve. L'adresse étant dans la table, le numéro de port est vérifié. L'adresse de l'hôte A est associée au port sur lequel la trame a été reçue. Par conséquent, la trame n'est pas transmise.
L'hôte A émet une requête ping vers l'hôte C. Les données étant transmises sur l'ensemble du segment de domaine de collision, le pont et l'hôte B traitent la trame. L'hôte B rejette la trame car elle ne lui était pas destinée.
Le pont ajoute l'adresse source de la trame à sa table de pontage. L'adresse existant déjà dans la table de pontage, l'entrée est seulement renouvelée.
L'adresse de destination de la trame est comparée à toutes les adresses de la table de pontage. L'adresse n'étant pas dans la table, la trame est transmise au segment suivant. L'adresse de l'hôte C n'est pas encore enregistrée.
L'hôte C traite la requête ping et transmet la réponse à l'hôte A. Les données sont alors transmises à l'ensemble du domaine de collision. L'hôte D et le pont reçoivent la trame et procèdent à son traitement. L'hôte D rejette la trame car elle ne lui était pas destinée.
Le pont ajoute l'adresse source de la trame à sa table de pontage. Sachant que l'adresse se trouve dans le champ d'adresse source et que la trame est reçue sur le port 2, la trame doit être associée au port 2 dans la table.
L'adresse de destination de la trame est comparée à toutes les adresses de la table de pontage afin de vérifier si elle s'y trouve. L'adresse se trouve dans la table, mais elle est associée au port 1. Par conséquent, la trame est transmise au segment suivant.
Lorsque l'hôte D transmet les données, son adresse MAC est également enregistrée dans la table de pontage. C'est sur la base de ce principe que le pont contrôle le trafic entre les domaines de collision.
Nous avons examiné les différentes étapes qu'effectue un pont pour transférer ou rejeter les trames qui sont reçues sur l'un de ses ports.

La page suivante traite de la commutation de couche 2.
avatar
Witaales
Je suis le FondaTEAM
Je suis le FondaTEAM

Masculin Nombre de messages : 859
Age : 29
Date d'inscription : 10/03/2006


La Quête Argent: Stat SP
La Quête Or: Stat SP

Voir le profil de l'utilisateur http://cyril.mrim.site.voila.fr/VIPO.html

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum