Attribution d'une adresse IP à l'aide du protocole RARP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Attribution d'une adresse IP à l'aide du protocole RARP

Message par Witaales le Sam 5 Aoû - 12:08

Cette page traite de l'attribution d'adresses par l'intermédiaire du protocole RARP.

Le protocole RARP associe des adresses MAC connues à des adresses IP. Cette association permet à certains équipements d’encapsuler les données avant de les envoyer sur le réseau. Un équipement réseau, tel qu'une station de travail sans disque dur local, peut connaître son adresse MAC mais ignorer son adresse IP. Le protocole RARP permet à l'équipement de lancer une requête afin de connaître son adresse IP. Les équipements utilisant le protocole de résolution inverse d'adresses requièrent un serveur RARP pour répondre aux requêtes de ce protocole.

Examinons l'exemple d'un équipement source qui souhaite envoyer des données à un autre équipement. L'équipement source connaît sa propre adresse MAC, mais il ne trouve pas son adresse IP dans la table ARP. Pour que l'équipement de destination puisse récupérer les données, les transférer aux couches supérieures du modèle OSI et répondre à l'équipement source, ce dernier doit indiquer son adresse MAC et son adresse IP. L'équipement source lance alors un processus appelé «requête RARP». Cette requête permet d'aider le matériel source à détecter sa propre adresse IP. Les requêtes RARP sont diffusées sur le LAN et c'est le serveur RARP, habituellement un routeur, qui y répond.

Le protocole de résolution inverse d'adresses utilise le même format de paquet que le protocole ARP. Cependant, dans une requête RARP, les en-têtes MAC et le code de fonctionnement sont différents de ceux d'une requête ARP. La structure du paquet RARP contient des champs pour les adresses MAC des équipements d'origine et de destination. Le champ de l’adresse IP d'origine est vide. Le message de broadcast est envoyé à tous les équipements du réseau. Les figures , et illustrent l'adresse MAC de destination sous la forme FF:FF:FF:FF:FF:FF. Les stations de travail exécutant le protocole de résolution inverse d'adresses comportent des codes en mémoire ROM qui déclenchent le processus RARP. Les figures à indiquent avec précision le processus RARP.

La page suivante traite du protocole BOOTP (Bootstrap Protocol).
avatar
Witaales
Je suis le FondaTEAM
Je suis le FondaTEAM

Masculin Nombre de messages : 859
Age : 30
Date d'inscription : 10/03/2006


La Quête Argent: Stat SP
La Quête Or: Stat SP

Voir le profil de l'utilisateur http://cyril.mrim.site.voila.fr/VIPO.html

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum