Ethernet et le modèle OSI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ethernet et le modèle OSI

Message par Witaales le Ven 28 Juil - 21:59

Cette page explique la relation entre Ethernet et le modèle OSI.

Ethernet opère dans deux domaines du modèle OSI. Il s’agit de la moitié inférieure de la couche liaison de données, que l’on appelle sous-couche MAC, et la couche physique.

Les données qui transitent entre deux stations Ethernet passent souvent par un répéteur. Toutes les stations du même domaine de collision voient le trafic passant par un répéteur. Un domaine de collision est un domaine partagé. Les problèmes qui proviennent d’une partie d’un domaine de collision auront en principe un impact sur le domaine de collision tout entier.

Un répéteur transmet le trafic à tous les autres ports. Il n’envoie jamais de trafic par le port qui a servi à le recevoir. Tout signal détecté par le répéteur sera transmis. Si le signal subit une dégradation due à l’atténuation ou au bruit, le répéteur tentera de reconstruire et de régénérer le signal.

Afin de garantir une bande passante et une opérabilité minimales, les normes spécifient le nombre maximum de stations par segment, la longueur maximum de segment, ainsi que le nombre maximum de répéteurs entre stations. Les stations séparées par des répéteurs se trouvent à l’intérieur du même domaine de collision. Les stations séparées par des ponts ou des routeurs se trouvent dans des domaines de collision différents.

La figure fait correspondre diverses technologies Ethernet avec la partie inférieure de la couche 2 OSI et avec l’ensemble de la couche 1. Sur la couche 1, Ethernet gère des signaux, des flots de bits qui circulent sur le média, des composants qui placent les signaux sur le média et diverses topologies. La couche 1 Ethernet joue un rôle clé dans le cadre des communications entre les équipements. Toutefois, utilisées seules, ces fonctions ne sont pas suffisantes. La couche 2 traite ces restrictions.

Les sous-couches liaison de données contribuent de façon significative à la compatibilité technologique et aux communications informatiques. La sous-couche MAC est responsable des composants physiques qui seront utilisés pour communiquer les informations. La sous-couche LLC (Logical Link Control – contrôle de lien logique) reste relativement indépendante de l’équipement physique qui sera utilisé pour le processus de communication.

La figure fait correspondre diverses technologies Ethernet avec la partie inférieure de la couche 2 OSI et avec l’ensemble de la couche 1. Alors qu’il existe d’autres variétés d’Ethernet, celles illustrées sont les plus largement utilisées.

L’activité de média interactive passe en revue les couches du modèle OSI.

La page suivante explique le système d’adressage qu’utilisent les réseaux Ethernet.
avatar
Witaales
Je suis le FondaTEAM
Je suis le FondaTEAM

Masculin Nombre de messages : 859
Age : 29
Date d'inscription : 10/03/2006


La Quête Argent: Stat SP
La Quête Or: Stat SP

Voir le profil de l'utilisateur http://cyril.mrim.site.voila.fr/VIPO.html

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum